photos magazine de jeanpierre jeannin latour

l'émoi des mots, l'échoppe des photos

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Abbé Vachère (2) Mirebeau, ville au passé tumultueux

Envoyer Imprimer

«Mirebeau, ville au passé tumultueux »… Suite de Histoire de l’Abbé Vachère (1)Vachère Sépia en surplis 16  Le journaliste qui, le premier, accola le nom de « Mirebeau » à « passé tumultueux », mérite bien une reconnaissance professionnelle car la formule depuis, a fait florès, plagiée sans vergogne par tous ceux qui écrivirent sur Mirebeau, le Calvaire ou l’Abbé Vachère… Ceux que j’ai pillés moi-même s’appellent Lucien Racinoux du Picton, Laurent Mergault du Patrimoine, R. Bombenger auteur du Sacré–Cœur de Mirebeau, Gérard Simmat historien du Poitou, La Nouvelle République, Centre-Presse et les interviews que ces quotidiens ont réalisés, ainsi que les « témoignages » que j’ai collectés et jugés dignes de figurer ici.

Lorsque l’affaire survint, peu avant la Grande Guerre, la vieille capitale du « Pays Mirebalais » rayonnait déjà sur la région, grâce aux miraculeuses facéties de l’admirable Vierge de Saint André, bois polychrome du XII ème, exposée et vénérée aujourd’hui dans le chœur de l’église Notre-Dame… Durant les guerres de religion, c’est aux braiements d’un troupeau d’ânes que la cité dut sa survie et sa renommée… L’agitation cette fois vint d’un prêtre retraité dont on ne sait encore s’il fut inspiré par le bon Dieu ou par le diable… L’affaire de l’Abbé Vachère, dite plus tard : affaire du Calvaire, ne laisse personne indifférent. Évoquée, aujourd’hui encore, dans une banale conversation de bistrot, elle suscite immédiatement curiosité ou antagonisme.

Nous sommes en 1910. Clovis-Césaire-Argence Vachère de Grateloup, 57 ans, prêtre de son état, arrive à Mirebeau. Né à Lencloître le 13 août 1853, il a commencé sa carrière comme vicaire à Saint-Savin, au sud de la Vienne. Deux passions occupent ses loisirs : préparer les jeunes à la vocation sacerdotale et broder des ornements d’église, ce qu’il fait avec un réel talent d’artiste comme en attestent les amis auxquels il montrera ses œuvres. Puis il devient prêtre libre, c’est-à-dire dégagé de tout ministère paroissial fixe et s’emploie comme précepteur dans plusieurs grandes familles de France et Belgique. A Mirebeau, où il y a déjà un curé-doyen assisté d’un vicaire à Notre-Dame et un desservant à Saint-André, il n’envisage qu’une retraite paisible, dans une maison qu’il vient d’hériter, près du chemin de fer, à l’angle de la route de la gare et de la rue de l’usine électrique… Mirebeau est en effet l’un des premiers villages de France doté d’un réseau de distribution d’électricité, chacun des six cents abonnés disposant d’une puissance de 16 watts, dès la tombée du jour.

Le nouvel arrivant ne passe pas inaperçu. Bel homme, distingué, il mesure près de deux mètres. Il a les yeux bleus et le regard pénétrant, une voix de stentor et une allure soignée. Toujours élégant, il porte de magnifiques chasubles brodées par ses soins et coiffe son impeccable calvitie d’un chapeau noir ou d’une calotte violette. On l’appelle Monseigneur. Très cultivé, il pratique couramment le latin, le grec et la plupart des langues européennes. Ses ennemis retiendront plus tard qu’il aurait aussi travaillé comme précepteur en Autriche, « chez l’ennemi », ce qui permettra d’échafauder de nouvelles charges contre lui… En attendant, il suscite intérêt et respect.

Les Mirebalais sont d’autant plus impressionnés que notre homme arrive de Rome où il occupait, près de Sa Sainteté Pie X, la charge de Vicaire Général et Secrétaire de la Curie romaine. Affecté dans la ville éternelle en 1905, il y a résidé durant trois ans, pratiquement sans interruptions, se consacrant notamment à défendre la cause de N.-D. de Tilly-sur-Seulles. Dans cette petite bourgade du Calvados, il y a neuf ans, de 1896 à 1899, Marie Martel, jeune élève d’une école religieuse et ses camarades, ont assisté publiquement à des apparitions répétées de la Sainte Vierge. L’Évêque de Bayeux, Mgr Amette, chargé de l’instruction, s’oppose farouchement à la reconnaissance officielle de ces manifestations, comme il s’est déjà opposé, en 1846, à la reconnaissance des apparitions de Notre-Dame de la Salette, (près de Grenoble). Compensant l’échec essuyé par le prélat à La Salette, l’Eglise cette fois lui donne raison et, en dépit du nombre important de témoins, classe sans suite le dossier Tilly… Une chance pour les croyants qu’Amette n’ait pas instruit le dossier de Lourdes. A suivre : Histoire de l’Abbé Vachère (3)

scroll back to top
Mise à jour le Jeudi, 24 Décembre 2015 12:44  

Commentaires  

 
0 #1 Patrice Lucquiaud 23-07-2011 22:26
Un Personnage qui n'est pas le premier venu ...
Avenant et instruit ... dans un Mirebeau au passé riche de l'histoire anecdotique voilà qui attise la curiosité ...

Petit détail Saint-Savin (Commune où est née mon épouse) est sis à l'Est de notre département, à moins qu'il ne s'agisse de Saint-Romain (en Charroux) , lui, au Sud...
:-)
 
 
0 #2 Gérard Deyber 15-12-2014 21:12
l’affaire survint, peu avant la Grande Guerre ,
prémonitoire du terrible massacre à venir ,
encourageant à la conversion des coeurs ,
à l'humilité devant la fragilité .
Bienveillante attention du ciel des croyants .
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière

Votez

Histoire de l'Abbé Vachère
 

blabla du jour

" Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux... "

Alphonse Allais


...

A paraître ...

SKETCHES Roland Latour [en public]
[50%]

CANDELARIA Pérou [Exceptionnel]
[45%]

TRiBUS d'Amazonie [1990-2010]
[75%]

PORTRAITS femmes Sierra [Reportage 2014]
[45%]

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui81
mod_vvisit_counterHier716
mod_vvisit_counterCette semaine1695
mod_vvisit_counterSemaine dernière7747
mod_vvisit_counterCe mois17190
mod_vvisit_counterMois dernier29546
mod_vvisit_counterDepuis début1890067

We have: 9 guests, 2 bots online
Votre IP: 54.198.143.210
 , 
Date: 18 Oct 2017

Maintenance


Livre d'or & Commentaires
Désormais, à cause du spam grandissant, les messages du livre d'or et les commentaires d'articles, devront être approuvés par un administrateur avant d'être publiés.
Merci de votre compréhension.
Dennis (webmaster).